Les séminaires

Séminaire du vendredi 28 juin 2024 (mode hybride)

La séance du vendredi 28 juin après-midi était consacrée au “tournant végétal“.

Sylvie Pouteau, philosophe (INRAE) nous a présenté ses réflexions pour une approche politique et éthique des plantes et les travaux du projet PlantCoopLab sur le travail des plantes. Voici la vidéo de sa présentation (toutes nos excuses pour les problèmes d’affichage) :

Étienne Grésillon, géographe (Univ. de Tours), et Delphine Bonnin, physiologiste végétale (Univ. Paris Cité) nous ont partagé leurs réflexions sur “Nos soeurs les plantes, une pensée interdisciplinaire pour aborder le vivant en termes de parenté“. Voici le lien vers la vidéo (là aussi, nous sommes désolés des difficultés d’affichage) :

Séminaire du mardi 23 avril 2024 (mode hybride)

La séance du mardi 23 avril après-midi était consacrée à la cueillette dans les pays d’Europe du Nord.

Nous avons pu écouter :

Valentin Asselain, doctorant en sociologie (Univ. Paris Saclay) sur La cueillette professionnelle en Norvège. Retour d’expérience d’un séjour de terrain (septembre-octobre 2023)

Pour revoir la présentation :

Samuel Roturier, éco-anthropologue (Univ. Paris Saclay) sur son travail de documentation vidéo des pratiques de cueillette des cueilleurs thaïlandais en Scandinavie.

Pour revoir la présentation :

Séminaire du mercredi 14 juin 2023 (mode hybride)

La séance du mercredi 14 juin après-midi était consacrée aux circulations des plantes et des savoirs.

Nous avons accueilli :

Fatoumata Diop qui nous a présenté l’approvisionnement et la circulation des plantes médicinales en contexte de déforestation au Sénégal

Pour revoir la présentation :

Marc-Alexandre Tareau qui nous a parlé des convergence et divergences dans les pratiques de phytothérapie au sein de la diaspora haïtienne, entre Cayenne, Miami et Montréal,

Pour revoir la présentation :

Alex Greene qui a analysé la circulation des plantes comme pratique de résilience bioculturelle dans la diaspora Hmong.

Pour revoir la présentation :

Séminaire du lundi 15 mai 2023 (en distanciel)

Tristan Fournier nous a fait le plaisir de nous présenter le dernier ouvrage qu’il a coordonné avec Sébastien Dalgalarrondo : Rewilding Food and the Self, Critical Conversations from Europe, publié en 2023 chez Routledge.(https://www.routledge.com/Rewilding-Food-and-the-Self-Critical-Conversations-from-Europe/Fournier-Dalgalarrondo/p/book/9781032152912)

Télécharger le compte-rendu de la séance ici.

Pour revoir la présentation :

Séminaire du vendredi 25 novembre 2022 (Campus Condorcet / distanciel)

Le séminaire était organisé en deux parties :

i) Présentation par Flaminia Paddeu de son ouvrage :

Sous les pavés, la terre. Agricultures urbaines et résistances dans les métropoles, sorti chez Seuil en octobre 2021

ii) Activités du réseau Plantes & Cueillettes :

bilan de trois années d’existence : sujets et esprit du réseau, activités menées

– retour sur la session Cueillette du colloque de l’UGI (Union géographique internationale) de juillet dernier

– quelles valorisations possibles ?

– suggestions pour 2023.

Télécharger le compte-rendu de la séance ici.

Séminaire du mercredi 8 juin 2022 de 14h à 17h30 (Université de Nanterre / distanciel)

Séminaire autour des usages des plantes médicinales par et pour les animaux

Nous avons bénéficié des présentations de :

– Jean-Marc Dubost sur les convergences d’usages de plantes médicinales entre éléphants et cornacs du Laos

– Priscilla Parard sur l’ethnomédecine vétérinaire liée aux plantes dans les Alpes du Sud

– Florence Hellec & Lucile Benoit sur les usages de l’aromathérapie en élevage et ce qu’ils disent de la relation entre l’éleveur et son troupeau.

La séance s’est déroulée en mode hybride : en présentiel dans la salle de séminaire située au rez-de-chaussée du bâtiment Max WEBER, sur le campus de l’Université Paris Nanterre ; et en distanciel (lien transmis ultérieurement).

Télécharger le compte-rendu de la séance ici.

Séminaire du mardi 18 janvier 2022 de 13h30 à 17h (Université Nanterre / distanciel)

La séance était consacrée au Protocole de Nagoya entré en vigueur en 2014. “Accord international majeur pour une gouvernance mondiale de la biodiversité, le protocole devait permettre d’en finir avec l’exploitation sans contrepartie des ressources naturelles et des savoirs des pays du Sud. Son objectif était d’assurer une plus grande justice et équité entre fournisseurs et utilisateurs de ressources génétiques, de rendre visibles les apports et savoirs des communautés autochtones et locales et de décoloniser la recherche, tout en assurant la conservation de la biodiversité” (Aubertin et Nivard, 2021). Notre invitée, Catherine Aubertin, chercheuse au MNHN, nous a présenté “La nature en partage. Autour du Protocole de Nagoya” , livre qu’elle a codirigé et qui interroge les traductions juridiques et pratiques du protocole. Guillaume Odonne (chercheur au CNRS et membre du réseau), et Ana M.C. Euler (post-doctorante au MNHN), auteurs d’un chapitre chacun, sont intervenus ensuite pour partager leur expérience.

Séminaire du mercredi 16 juin 2021 de 14h à 17h

Le séminaire s’est déroulé à Condorcet au Bâtiment de Recherche Sud et en distanciel.

La séance s’est faite en deux temps : 

– Aline Mercan a présenté une réflexion autour de la question suivante : “Peut-on pratiquer une phytothérapie respectueuse de la ressource en 2021?” 

– La seconde partie de l’après-midi a été consacrée au fonctionnement à venir du réseau, les prochaines activités et sa page web.

Séminaire du lundi 22 mars 2021 de 14h à 18h

Il a eu pour fil conducteur la question suivante « Qui sont les cueilleurs que nous rencontrons dans nos travaux ? ». Nous avons eu le plaisir d’entendre trois intervenants (30-45 minutes de présentation) autour de cette thématique :
– Tristan Fournier a abordé les stages de cueillette et les pratiques récréatives de la cueillette.
– Raphaële Garretta, à partir de son expérience d’anthropologue au Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, a développé les missions qu’elle mène en relation avec la cueillette et présenté les profils de cueilleurs qu’elle côtoie. En préambule de sa présentation, Raphaële nous a invité à visionner le diaporama du CNPMP sur les cueillettes de Thé d’Aubrac, de Gentiane et d’Arnica sur ce lien : http://cbnpmp.blogspot.com/2017/12/gestes-et-dires-de-cueilleurs.html
– Fabien Roussel a présenté les recherches qu’il développe avec Flaminia Paddeu dans le cadre du projet « Glanages : Glaner dans les marges du capitalisme urbain ».

Ces échanges ont été suivis d’une discussion sur la prochaine rencontre et les activités à mener.

Télécharger le compte-rendu de la séance ici.

Séminaire du lundi 1er février 2021 de 9h à 13h.

Pour cette matinée, nous avons eu le plaisir d’entendre:
– Florence Pinton nous présenter La part sauvage du monde (2018) de Virginie Maris

– Valérie Boisvert nous proposer sa lecture de Arts of living on a damaged planet (2017), dirigé par Anna Tsing, Heather Swanson, Elaine Gan et Nils Bubandt

– Lucie Dejouhanet nous proposer à discussion Une écologie décoloniale. Penser l’écologie depuis le monde caribéen (2019) de Malcom Ferdinand.

Ces échangesont étésuivis d’une discussion sur la prochaine rencontre et les activités à mener.

Le compte-rendu de la séance est accessible ici.

Lancement du réseau le lundi 9 novembre 2020 de 13h30 à 17h.

Nous vous avons proposé, en cette période chargée, de consacrer une demi-journée au lancement officiel de notre réseau de recherche sur les PAM et la cueillette.
L’ordre du jour a été le suivant :
– validation du texte de présentation du réseau- définition d’un nom pour le réseau- lancement du réseau et définition d’une “stratégie” de communication
– préparation des activités de 2021.

Télécharger le compte-rendu de la séance ici.

Deuxième rencontre du réseau le vendredi 28 février 2020

Pour commencer, nous vous souhaitons une très bonne année 2020 (il est encore temps!) et nous espérons que cette année sera propice à de belles rencontres & échanges autour du réseau émergent sur les plantes à parfums, aromatiques et médicinales et les produits de cueillette

Matin :
Présentation en binôme d’un ou deux textes théoriques de référence pouvant intéresser les membres du réseau et générer des discussions autour des concepts mobilisés. L’objectif de ces réflexions à partir des textes est de pouvoir délimiter notre approche et cadrer le travail collectif d’écriture du document qui présentera notre réseau.

Après-midi :
– A partir d’une pré-proposition qui sera envoyée quelques jours avant la réunion par le comité d’organisation, élaboration du texte commun qui définit les objectifs du réseau, son périmètre.
– Nom du réseau, modalités de fonctionnement
– Planification de la rencontre annuelle (journée d’étude) et des demandes de financement
 

De plus, une bibliothèque partagée Zotero a été créée afin que nous puissions partager des articles facilement. Le groupe est intitulé pour l’instant “Réseau Plantes Produits de Cueillette” en attendant d’avoir un nom définitif.

Vous trouverez le compte-rendu de la séance ici

1ère journée de travail pour la constitution d’un réseau le mercredi 16 octobre 2019

Nous travaillons à la création d’un réseau rassemblant les chercheurs en sciences sociales autour des questions de plantes à parfums, aromatiques et médicinales, et plus largement des produits de cueillette. Celui-ci est en train d’émerger et nous pensons qu’un tel réseau pourrait vous intéresser.
Nous vous invitons à participer à une journée de travail pour en définir le contenu, en tracer les contours et en faire un outil sur mesure pour la réflexion, les discussions et la collaboration.Cette journée aura lieu le mercredi 16 octobre 2019, dans les locaux d’AgroParisTech au 16 rue Claude Bernard, dans le 5e arrondissement de Paris. Nous serions ravies que vous puissiez y assister.

Le compte-rendu de la séance est accessible ici.